Recherche

COLLOQUE: VIEILLIR SANS TABOU

SAMEDI 20 OCTOBRE à HENDAYE

Salle Antoine d'Abadie- SOKOBURU

Inscription obligatoire

 PLAQUETTE PROGRAMME

 

Depuis 12 ans, notre association LGBT se bat avant tout pour des valeurs : pour la solidarité, pour la dignité, pour la citoyenneté, pour le vivre ensemble. Des valeurs que nous partageons avec nombre d’entre vous.
Des valeurs qui viennent aussi interroger notre manière d’aborder le vieillissement.
De quoi sont porteuses nos histoires de vie ? Nos adhérents, en réponse à un questionnaire dont nous vous rendrons compte (250 réponses), expriment redouter, en vieillissant, un retour au « placard », aux stigmatisations, qui ont marqué la vie de beaucoup d’entre eux. Pour d’autres, parfois les mêmes, d’autres questions émergent : comment va-t-on vieillir avec le VIH, 35 ans après le début de l’épidémie ?
Mais les réflexions que nous avons envie de partager avec vous ne se cantonnent pas à un public. Elles concernent chacun d’entre nous. Nous refusons « l’entre soi », l’organisation même de ce colloque étant là pour en témoigner. Nous aspirons toutes et tous à vieillir dans la dignité. Comment, en avançant en âge, serons-nous pris en compte chacun-e dans nos histoires singulières ? Comment cela réinterroge-t-il en permanence l’éthique, les pratiques, la formation des professionnels ? Comment cela réinterroge-t-il aussi les politiques publiques ? Ne faut-il pas élargir les réponses en terme d’habitat, au-delà d’un choix binaire entre domicile et EHPAD ? Quelles évolutions de la société, des attentes viennent requestionner ces politiques ?
Mme Michèle DELAUNAY, ancienne Ministre déléguée aux personnes âgées, largement à l’origine de la loi sur l’Adaptation de la Société au Vieillissement, participera à notre colloque.
C’est à des réponses très concrètes aux problèmes identifiés que nous entendons travailler. Nous souhaitons que ce colloque soit l’occasion de mieux nous connaître, associations, professionnels, élus, personnes concernées de près ou de loin par ces débats. Et qu’il permette d’installer des relations de partenariat durables.